Message d'erreur

Notice : unserialize(): Error at offset 4742 of 4803 bytes dans views_db_object->load_row() (ligne 2263 dans /home/bisscomm/drupal/sites/all/modules/views/includes/view.inc).
Pourquoi?
Je comprends

Je comprends tous les impacts qu’entraîne l’utilisation d’un appareil de chauffage non certifié.

Comment?
J'agis

J’agis maintenant parce que le programme
Changez d’air ! m’aide à faire partie de la solution.

Mon appareil est-il admissible?

Vérifiez en quelques secondes si votre appareil est visé par le programme.

Comment faire plus encore?

Découvrez d’autres façons d’agir concrètement pour améliorer la qualité de l’air.

Nouvelles

Dans la semaine du 9 juin 2014, nous avons appris que le gouvernement québécois ne reconduira pas le programme CHANGEZ D’AIR!, évoquant entre autres le contexte budgétaire actuel.

Nous rencontrerons dans les prochains jours les responsables du ministère pour échanger sur les résultats du projet-pilote et nos constats respectifs et, le cas échéant, nous tiendrons informés nos partenaires de tout autre développement.

Les fonds relatifs aux incitatifs (remises) sont épuisés depuis octobre 2013. La phase II du programme CHANGEZ D'AIR! est donc terminée et il n'est plus possible de s'inscire même s’il reste des « places » dans les municipalités participantes.

Saint-Léon-de-Standon, 9 avril 2014 - Le programme CHANGEZ D’AIR! 2012-2013 est un succès sur plusieurs fronts. L’Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique (AQLPA), initiatrice et gestionnaire du programme, est fière de présenter les résultats de ce projet pilote financé par le Ministère du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs (MDDEFP) et les nombreux autres partenaires (les détaillants, manufacturiers et distributeurs de l’Association des professionnels du chauffage et municipalités participantes).

RAPPEL DES OBJECTIFS DU PROGRAMME

Annoncé comme projet pilote le 3 juillet 2012 par le ministre du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs (MDDEFP), M. Pierre Arcand, le programme CHANGEZ D’AIR ! (CDA) avait comme objectifs initiaux de :

  • Remplacer ou retirer 5000 appareils de chauffage au bois sur le territoire du Québec, à l’exception de l‘Île de Montréal ;
  • Sensibiliser le grand public à l’utilisation responsable du combustible bois et aux meilleures pratiques de chauffage au bois ;
  • Réduire l’émission de 348 à 565 tonnes de particules fines par année, pendant trois ans, perpétué dans le temps ;
  • Diminuer le nombre de journées de smog ou de mauvaise qualité de l’air;
  • Diminuer les coûts en frais de santé et le nombre de décès provoqués par des maladies cardio-pulmonaires liées à la mauvaise qualité de l’air au Québec;
  • Et enfin, contribuer à augmenter l’efficacité énergétique des ménages québécois.

PARTICIPATION DES MUNICIPALITÉS

Dans la deuxième phase du projet, à compter du 1er janvier 2013, l’accès au programme était réservé aux résidents des municipalités participantes. À la fermeture du programme, 476 municipalités avaient adhéré au programme, soit environ 40 % de villes et municipalités du Québec, représentant 72% de la population cible (16 régions administratives, excluant l’Île de Montréal).

DÉPASSEMENT DE L’OBJECTIF DU NOMBRE D’APPAREILS

  • Avec 5 686 participants, le programme CDA a largement dépassé l’objectif de 5 000 inscriptions.
  • 242 (4%) ont retiré leur vieil appareil sans le remplacer ;
  • 5 444 (96%) ont remplacé leur vieil appareil par un appareil plus performant (norme EPA ou CSAB415.1.)

Les 5 444 vieux appareils de chauffage ont été remplacés par différents types d’appareils.

  • 720 appareils (poêles, foyers ou encastrables) au gaz (13%)
  • 316 appareils (poêles, foyers ou encastrables) aux granules (6 %)
  • 485 fournaises au bois ou aux granules (9 %)
  • 3923 appareils au bois (poêles, foyers ou encastrables) (72 %)

RÉPARTITION RÉGIONALE DES PARTICIPATIONS

Quatre régions administratives ont connu une très forte participation de leur population : la Montérégie, la région de la Capitale Nationale, Chaudière-Appalaches et le Bas-Saint-Laurent. Elles figurent parmi les régions les plus populeuses et/ou qui disposent à proximité d’une ressource (bois) abondante.

Région administrative

% de la participation totale

Montérégie

19%

Capitale-Nationale

14%

Bas-Saint-Laurent

13%

Chaudière-Appalaches

12%

Estrie

9%

Laurentides

7%

Saguenay-Lac-Saint-Jean

5%

Centre-du-Québec

5%

Mauricie

4%

Lanaudière

4%

Outaouais

3%

Abitibi-Témiscamingue

2%

Côte-Nord

1%

Gaspésie-Iles-de-la-Madeleine

1%

Laval

1%

 

MOTIVATIONS : ENVIRONNEMENT, SANTÉ ET EFFICACITÉ

La campagne de sensibilisation pour une utilisation responsable du chauffage au bois est un objectif important du programme CDA. Une proportion de 37 % des bénéficiaires du programme disent avoir participé au programme en raison de préoccupations environnementales et de santé. Pour 29 % des participants, c’est l’efficacité des appareils de chauffage EPA qui a motivé leur inscription.

ÉMISSIONS DE PARTICULES FINES : UNE RÉDUCTION DE 80%

En tenant compte de l’écart entre les émissions des nouveaux appareils par rapport aux vieux ainsi qu’au nombre de cordes de bois utilisés annuellement, le programme CHANGEZ D’AIR! aura contribué à un réduction des émissions de particules fines de l’ordre de 271 à 440 tonnes. Cela représente une réduction de 80 % des émissions de particules fines émises au moment de l’inscription des participants. Les intentions de changements d’habitudes en matière de chauffage contribueraient à une réduction supplémentaire de l’ordre de 2 %.

UN SUCCÈS BASÉ SUR LE PARTENARIAT

En plus de la contribution du MDDEFP, le programme CHANGEZ D’AIR! a bénéficié de l’appui de nombreux partenaires qui ont complété le financement et la diffusion du programme. L’AQLPA tient à souligner que le succès de l’opération repose sur l’efficacité de ce réseau de partenaires.

  • 170 détaillant accrédités, manufacturiers et distributeurs;
  • L’Association des professionnels du chauffage (APC);
  • 476 villes et municipalités du Québec;
  • Desjardins assurances générales.

L’AQLPA rappelle que les détaillants, manufacturiers et distributeurs ainsi que les villes et municipalités contribuaient financièrement au programme en assumant une portion des remises aux participants et en diffusant les renseignements sur le programme à leurs clients et résidents. Desjardins assurances générales proposaient aux participants une réduction de 100$ sur une assurance habitation Desjardins (offre valide pendant un an suivant l’adhésion au programme).

LA SUITE DU PROGRAMME

Malgré la fermeture du programme, le 16 octobre 2013 (épuisement des fonds relatifs aux remises), plusieurs contribuables, partenaires, détaillants et acteurs municipaux, continuent d’appeler l’AQLPA et s’informent régulièrement sur une éventuelle suite du programme. Les résultats du projet pilote déployé en 2012-2013 ont récemment été présentés par l’AQLPA au MDDEFP. Une évaluation externe du programme a également été réalisée à l’hiver 2014. Des discussions devraient avoir lieu prochainement avec le gouvernement québécois concernant la suite éventuelle du programme.

 

 

L’AQLPA profite de cette période de réjouissances pour exprimer à ses membres et sympathisants sa gratitude pour leur appui à sa mission.

Merci d’agir avec nous pour un avenir meilleur!
Que 2014 soit l'année d'un réveil global pour notre planète.

*** Fermeture des bureaux pour la période des fêtes ***
Veuillez prendre note que le bureau de l’AQLPA ainsi que le Centre d’appels (programmes Faites de l’air! et Changez d’air!) seront fermés du 21 décembre 2013 au 5 janvier 2014.

 

Programme CHANGEZ D’AIR!
Méga succès : fonds épuisés

Québec, le 16 octobre 2013 – Le projet-pilote environnemental CHANGEZ D’AIR! de l’Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique (AQLPA), qui devait prendre fin le 31 décembre 2013, a connu un tel succès qu’il se termine plus tôt que prévu. Les fonds relatifs aux incitatifs (les remises) sont épuisés, ce qui met fin à la phase II du programme.
 
« Même s’il reste encore des places dans les municipalités participantes, il n’y aura plus de remises, car le financement principal provenant du ministère du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs (MDDEFP) du programme est épuisé, lance M. André Bélisle, président de l’AQLPA. Le Ministère évaluera le projet-pilote et décidera ensuite s’il reconduit ou non le programme ». Les personnes ayant complété l’inscription ET dont la transaction chez un détaillant a été enregistrée recevront la remise prévue, conditionnelle à l’approbation de leur municipalité. Pour les personnes ayant complété l’inscription, mais n’ayant pas encore fait l’achat d’un appareil de remplacement, il ne sera plus possible d’obtenir la remise du programme. 
 
Rappelons que le programme CHANGEZ D’AIR! avait rallié plus de 450 municipalités du Québec et que, depuis son lancement, 5000 appareils de chauffage au bois désuets, d’un âge moyen de 20 ans, ont été retirés ou remplacés.

IMPORTANT AVIS aux participants du programme.

Les fonds relatifs aux incitatifs (remises) sont  épuisés.
Cela met fin à la phase II du programme CHANGEZ D'AIR! et ce, même s’il reste des « places » dans les municipalités participantes.

  • À la fermeture du programme, l’accès au formulaire d’inscription sera bloqué.
  • Les personnes ayant complété l’inscription ET dont la transaction chez un détaillant a été enregistré recevront la remise prévue dans leur cas, conditionnel à l’approbation de leur municipalité.
  • Pour les personnes ayant complété l’inscription ET ayant obtenu leur code de coupon MAIS n’ayant pas encore fait l’achat d’un appareil de remplacement, auront jusqu'au 15 octobre 2013 pour procéder à l'achat et faire enregistrer le dossier chez un détaillant. Après, il ne sera plus possible d’obtenir la remise du programme. 

Phase 2 du programme CHANGEZ D’AIR!

Un partenariat fructueux pour remplacer les vieux appareils de chauffage au bois

Québec, le 11 février 2013 – La Ville de Québec est fière de participer à la phase 2 du programme CHANGEZ D’AIR!, géré par l’Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique (AQLPA) avec le soutien financier du Fonds vert du ministère du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs (MDDEFP) et de l’Association des professionnels du chauffage (APC).

Le programme offre aux propriétaires d’un vieil appareil de chauffage au bois des incitatifs financiers allant jusqu’à 600 $ pour le retirer ou le remplacer par un appareil certifié aux normes environnementales les plus récentes.

« Le programme CHANGEZ D'AIR! est un succès, a indiqué le ministre du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs, M. Yves-François Blanchet. Il est aussi la démonstration claire que les bonnes idées destinées aux bonnes causes rassemblent les acteurs de la société et améliorent la qualité de notre environnement, la qualité de notre air et notre qualité de vie. Le gouvernement du Québec, par le biais du Fonds vert, est particulièrement fier de soutenir l’initiative de l’AQLPA. »

Depuis le 1er janvier 2013, la remise est accessible seulement aux citoyens dont la résidence principale se situe dans une municipalité qui participe financièrement au projet, à raison de 100 $ par appareil désuet. Compte tenu de cette nouvelle mesure, la Ville de Québec a prévu un fonds de 40 000 $, permettant le retrait de 400 poêles à bois sur son territoire.

« La Ville offre une contribution importante, a souligné le maire de Québec, M. Régis Labeaume. En remplaçant 400 vieux appareils par des systèmes 70 % moins polluants, la qualité de l’air s’en ressentira. De meilleures pratiques de chauffage au bois contribueront à réduire les émissions de particules fines et à diminuer le smog hivernal de la région. Cet investissement démontre à quel point l’air pur nous tient à cœur. »

« À ce jour, plus de 140 villes québécoises contribuent au programme, ajoute M. André Belisle, président de l’AQLPA. Souhaitons que la participation exemplaire de la Ville de Québec pave la voie à d’autres municipalités! »

Pour connaître les critères d’admissibilité et pour s’inscrire, les citoyens ou municipalités peuvent consulter le www.changezdair.org ou communiquer sans frais avec l’AQLPA au 1 855 702-7573.

- 30 -

Source

Carine Loranger
Service des communications, Ville de Québec
418 641-6210 

carine.loranger@ville.quebec.qc.ca

Renseignements

NOTE IMPORTANTE aux personnes intéressées à s'inscrire au programme - les contacts ci-dessous sont pour les médias seulement, veuillez plutôt composer le 1-855-702-7573 ou visitez le site www.changezdair.com pour accéder au formulaire en ligne.

André Bélisle
Président, AQLPA
418 642-1322, poste 223
Cell. : 418 386-6992
andre.belisle@aqlpa.com

Louise Lévesque
Directrice des communications, AQLPA
418 642-1322, poste 294
Cell. : 418-264-5575
louise.levesque@aqlpa.com

CHANGEZ D'AIR! sera présent à Expo habitat Estrie du 31 janvier au 3 février 2013.

En effet, au kiosque de l’Association des Professionnels du Chauffage (APC) vous pourrez obtenir des renseignements sur le fonctionnement du programme.

Passez nous voir !

Heures d'ouverture

Jeudi 31 janvier 17 h à 21 h 
Vendredi 1er février 10 h à 21 h 
Samedi 2 février 10 h à 21 h
Dimanche 3 février 10 h à 16 h 30

Lieu d'exposition

Centre de foires de Sherbrooke
1600, boulevard du Plateau St-Joseph
Sherbrooke (Québec) 
J1L 0C8

À compter du 1er janvier 2013, l'accès au programme CHANGEZ D'AIR! sera limité aux résidents des municipalités participantes.

À ce jour (28 décembre 2012), 75 municipalités, réparties dans 13 régions du Québec, ont transmis une résolution de participation à l'AQLPA.

La liste des municipalités est maintenant en ligne: 
www.changezdair.org/partenaires#municipalitesparticipantes

D'autres municipalités vont s'ajouter au cours des prochaines semaines.

Les personnes intéressées à participer mais qui ne voient pas leur municipalité dans la liste, sont encouragées à faire part de leur intérêt pour le programme CHANGEZ D'AIR! à leur municipalité.

Québec, le 11 décembre 2012 – L’Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique (AQLPA) s’apprête à lancer le 1er janvier prochain la deuxième phase de CHANGEZ D’AIR!, un projet-pilote environnemental de retrait et de remplacement de vieux appareils de chauffage au bois. Cette phase prévoit la participation volontaire des municipalités du Québec, sans quoi, un résident vivant dans une municipalité n’ayant pas adhéré au programme ne pourra se prévaloir des remises pouvant aller jusqu’à 600 $. À quelques semaines de la mise en opération de cette deuxième phase, 35 municipalités de partout au Québec ont adhéré au programme et trois MRC évaluent la possibilité de gérer la totalité des municipalités de leur territoire.

M. André Bélisle, président de l’AQLPA, appelle les municipalités du Québec qui n’ont toujours pas adhéré à CHANGEZ D’AIR! à s’engager. « La première phase du programme a connu un énorme succès auprès de la population québécoise et on lance maintenant le défi aux municipalités de montrer qu'elles peuvent faire mieux. Nous sommes heureux de la participation des 35 municipalités qui ont déjà adhéré au programme et nous poursuivons activement nos approches auprès des autres municipalités afin d’obtenir un maximum d’inscriptions avant le 31 décembre prochain », explique M. Bélisle.

Une première phase réussie

Après une première phase fort populaire qui a débuté le 15 août dernier et qui se terminera le 31 décembre 2012, près de 3000 vieux appareils de chauffage au bois auront été jusqu’ici retirés ou remplacés. Un important facteur de succès du programme réside dans le partenariat avec l’Association des professionnels du chauffage (APC) et l’adhésion de plus de 130 détaillants, manufacturiers et distributeurs. En plus des efforts de promotion, les détaillants et manufacturiers contribuent au financement du programme.

Alors que la phase I était accessible à tous les résidents du Québec à l’exception de l’Île de Montréal (qui a son propre programme), la phase II aura une portée différente. En effet, en vertu de son entente avec le ministère du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs (MDDEFP), l’AQLPA, gestionnaire du programme, doit limiter, dans la phase II, l’accès uniquement aux résidents des municipalités qui auront adhéré à CHANGEZ D’AIR! 

En retirant les appareils désuets, l’AQLPA et ses partenaires visent à réduire de manière significative la pollution atmosphérique à l’origine du smog hivernal, phénomène de plus en plus fréquent dans plusieurs régions au Québec. La pollution atmosphérique émise par les vieux appareils de chauffage au bois est source d’autres problèmes environnementaux ayant un impact sur le changement climatique et sur la santé publique. D'ailleurs, un récent épisode de smog de quelques jours est survenu en novembre dernier dans plusieurs régions du Québec, autant dans les grands centres urbains que dans les petites municipalités rurales. Dans de telles situations, on observe habituellement une augmentation de visites dans les hôpitaux de 10 à 15 % reliés à des maladies cardiorespiratoires. Le Dr François Reeves, cardiologue, professeur agrégé de médecine à l’Université de Montréal, sensibilise d’ailleurs la population et les instances gouvernementales sur les effets de la pollution atmosphérique et le phénomène du smog sur la santé humaine et introduit les concepts de cardiologie environnementale dans son livre intitulé Planète Cœur, Santé cardiaque et environnement (Multimondes et Éditions du CHU Sainte-Justine, 2011). Il a répertorié de nombreuses études démontrant les liens directs entre la pollution atmosphérique et l’augmentation des cas d’hospitalisation et de décès liés aux maladies cardiovasculaires.

Des remises intéressantes et incitatives

Il est encore temps pour tous les résidents de la grande région de la Capitale-Nationale de profiter de la remise, jusqu’au 31 décembre prochain. À compter du 1er janvier, seuls les résidents des municipalités qui auront préalablement adhéré au programme pourront se prévaloir des remises. En se conformant aux critères d’admissibilité, le programme CHANGEZ D’AIR! pourrait permettre aux résidents de récupérer :

  • 100 $ s’ils retirent un appareil;
  • 400 $ s’ils le remplacent par un appareil de chauffage d’appoint admissible;
  • 500 $ s’ils le remplacent par un appareil de chauffage central admissible;
  • et jusqu’à 100 $ additionnel pour le changement du système d’évent lors d’un remplacement.

Pour en bénéficier, il suffit de remplir le formulaire d’admissibilité au www.changezdair.org. Il est important d’attendre la confirmation d’admissibilité avant de compléter l’achat d’un appareil chez un détaillant participant.

Rappelons que l’AQLPA est gestionnaire du programme avec le soutien financier du ministère du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs (MDDEFP) et de l’Association des professionnels du chauffage (APC).

À propos de l’AQLPA

L’AQLPA, fondée en 1982, est l’un des plus anciens groupes environnementaux au Québec. Elle a pour mission de contribuer à la protection de l'air et de l'atmosphère, à la fois pour la santé des humains et celle des écosystèmes, par le biais de la sensibilisation, de l’éducation et d’actions cohérentes. L’AQLPA est aussi le gestionnaire de Faites de l’air!, un programme de recyclage de vieux véhicules qui a permis le retrait de plus de 45 000 « bazous » avec pour objectifs de réduire la pollution atmosphérique du parc automobile québécois et de promouvoir lep transport en commun.

-30-

 

Lévis, 16 octobre 2012 ̶  En tant que partenaire du programme CHANGEZ D'AIR! géré par l’Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique (AQLPA), Desjardins Assurances générales ajoute un attrait supplémentaire au programme afin d’encourager sa clientèle propriétaire d’un vieil appareil de chauffage au bois à y adhérer. À cette fin, elle offrira aux adhérents au programme, détenteurs d’une assurance habitation Desjardins pour propriétaire occupant, une réduction spéciale de 100 $ (après taxe) sur leur prime d’assurance.

« Comme assureur de dommages, nous sommes particulièrement sensibles aux enjeux liés aux changements climatiques et au développement durable, a déclaré Mme Sylvie Paquette, présidente et chef de l’exploitation de Desjardins Groupe d’assurances générales et nous croyons qu’il est important de nous associer à un programme comme CHANGEZ D'AIR! Nous avons bon espoir que l’incitatif financier que nous proposons à nos clients contribuera à convaincre ceux d’entre eux qui possèdent un appareil de chauffage au bois polluant de le remplacer par un appareil certifié aux normes environnementales les plus récentes, ou de tout simplement s’en défaire. »

Assurément engagés pour un avenir plus vert

Pour bénéficier de votre réduction sur une assurance habitation Desjardins, il vous suffit :

  1. d’avoir adhéré au programme CHANGEZ D'AIR! pour le retrait ou le remplacement d’un appareil polluant;
  2. de détenir ou de souscrire une police d'assurance habitation auprès de Desjardins Assurances générales;
  3. dans le cas d’un remplacement, d’avoir confié l’installation de son nouvel appareil à un membre de l’Association des professionnels du chauffage ou de la Régie du bâtiment du Québec;
  4. d’appeler un agent d’assurances de Desjardins au 1 888 ASSURANCES (1 888 277-8726) pour l’informer de votre adhésion au programme.

Cette offre de Desjardins Assurances générales est valide pendant un an suivant l’adhésion au programme CHANGEZ D'AIR! Pour plus d’information sur le programme, visitez le site www.changezdair.org

Desjardins Assurances générales salue les initiatives mises de l’avant par l’AQLPA  pour améliorer la qualité de l’air et contribuer, dans une certaine mesure, à ralentir les changements climatiques. Ce partenariat s’inscrit dans le cadre du plan d’action de Desjardins Groupe d’assurances générales en matière de distinction coopérative et de développement durable, en plus de répondre aux objectifs de responsabilité sociale et coopérative du Mouvement Desjardins.

Chef de file québécois de l’assurance de dommages, la bannière Desjardins Assurances générales appartient à Desjardins Groupe d’assurances générales, filiale du Mouvement Desjardins. Par l’entremise du plus vaste réseau d’agents au Québec, Desjardins Assurances générales offre des produits d’assurance automobile et d’assurance habitation aux particuliers et aux entreprises. 

Pages

Des questions? Contactez-nous!